Nutrithérapie

LES SOINS POUR RETRECIR LE VAGIN.

Plusieurs pratiques sexuelles sont faites par les femmes avec pour but de rétrécir la membrane vaginale et donner la sensation de virginité pendant les rapports sexuels. Elles permettent aux femmes qui ont accouchées par voie basse de vivre mieux leur sexualité car elles se sentent rajeunir.

Le vagin possède sa propre flore, un ensemble de bactéries essentiellement composée de lactobacilles, qui constituent un véritable organisateur des défenses du vagin. Les lactobacilles créent une barrière notamment grâce à leur production d’acide lactique qui bloque le développement des germes « pathogènes » susceptibles de provoquer des infections vaginales.

En effet, ces lactobacilles protègent contre les bactéries ou virus :

  • Soit extérieurs (infections sexuellement transmissibles, infections provoquées par la flore intestinales),
  • Soit déjà présents dans le vagin et se développant alors de façon anormale (mycoses, vaginoses).

Mais cette protection naturelle est en fait un équilibre fragile, certaines situations favorisent la diminution du nombre de lactobacilles, notamment :

  • L’hygiène intime excessive ou inadaptée,
  • Certaines pratiques sexuelles agressives
  • Les rapports sexuels non protégés,
  • Certains antibiotiques,
  • Le tabac, les vêtements synthétiques ou trop serrés, le stress, etc.

LES SOINS

Le Cristal sucré, c’est du sucre en cristal fabriqué dans un moule carré.

Les femmes introduisent profondément le cristal sucré dans le vagin 30 minutes avant les rapports sexuels. Au bout des 30 minutes, elles font une toilette intime en introduisant le doigt dans le vagin pour s’assurer que le cristal a bien fondu.  Cette substance a pour but de donner au vagin une allure juvénile, de rendre l’acte sexuel agréable, l’homme docile et attachant. C’est une pratique qui se fait en Côte-d’Ivoire, au Mali et au Sénégal.

La pierre d’alun, ou « Ovule indigène »

Les femmes écrasent la pierre d’alun pour avoir une poudre très fine. Ensuite, elles diluent cette poudre avec de l’eau tiède qu’elles tamisent pour obtenir une mixture sans grumeaux.  Elles remplissent une poire avec cette mixture pour faire un lavage interne du vagin. Elles prêtent à cette mixture la possibilité de rétrécir la membrane vaginale et de donner la sensation de la virginité.

Les feuilles de tabac et graines de chanvre

Les graines de chanvre sont utilisées pour leurs propriétés nutritives sous forme d’huile ou de farine. Elles contiennent des glucides, des lipides (Omega 3 et 6) et des protéines. Certaines femmes écrasent les graines de chanvre et les mettent dans les feuilles de tabac, bien enroulées pour leur donner la forme d’ovule qu’elles introduisent dans le vagin plusieurs heures avant les rapports sexuels.  Dix minutes avant l’acte elles retirent l’ovule et font une toilette intime. D’autres femmes écrasent les feuilles de tabac qu’elles mélangent dans une bassine d’eau tiède. Elles s’y assoient pendant 15 à 20 mn. Cela permet de resserrer la membrane vaginale. Pour avoir un bon résultat, il faut le faire 2 fois par semaine.

 Les écorces du manguier et du goyavier

L’écorce du manguier est riche en tanin, c’est pour cela qu’elle est utilisée dans les préparations antidiarrhéiques. La poudre d’écorce est antiinflammatoire, analgésique et hypoglycémique.L’écorce du goyavier est également riche en tanin. C’est un antioxydant et elle est utilisée en décoction comme un antidiarrhéique. Les femmes font bouillir des écorces de manguier et de goyavier. Elles se lavent avec une partie de la décoction et mettent l’autre dans une petite bassine. A leur douche, elles s’assoient dans la bassine pendant 15 à 20 minutes. Fait régulièrement, cela stimule la production de sécrétions vaginales et rétrécit la membrane vaginale.

 Le Gingembre

Les femmes écrasent le Gingembre frais et le conditionnent sous forme de boules. Elles mettent les boules au congélateur pour qu’elles se durcissent. Pour l’introduire facilement dans le vagin, certaines l’enduisent de beurre de karité car il a des vertus réparatrices et atténue les brûlures causées par le Gingembre. Faite régulièrement, cette pratique permet de rétrécir la membrane vaginale.

La racine du Vétiver, ou « Gongonlili », et le sel traditionnel

Le sel traditionnel d’Afrique est composé de sodium et de magnésium de chlorique, de calcium et de magnésium sulfate.Certaines femmes fabriquent un ovule en mélangeant la poudre de Gongonlili avec le sel traditionnel et un peu d’eau. Elles mettent cet ovule 1 heure avant les rapports sexuels. Elles font ensuite une toilette intime en introduisant le doigt dans le vagin pour s’assurer qu’il ne reste pas de résidus.

LES PRATIQUES DESTINEES A STIMULER LES SECRETIONS VAGINALES

Avoir des sécrétions vaginales abondantes pendant les rapports sexuels est le but recherché de certaines pratiques faites par les femmes. Cela permet d’éviter une pénétration désagréable ou de diminuer les douleurs pour celles qui souffrent de sécheresse vaginale.

 La Boule d’encens, ou « Guéni noir »

Les femmes utilisent le Guéni noir de deux façons :

1/Certaines femmes introduisent profondément une boule de Guéni noir bien polie et enrobée de beurre de karité dans le vagin plusieurs heures avant les rapports sexuels. Ensuite, elles font une toilette intime et elles retirent la boule d’encens. Cela permet, selon elles, d’augmenter les sécrétions vaginales, de faciliter la pénétration, de parfumer le vagin et de favoriser la fertilité.

2/ D’autres font bouillir la boule de Guéni noir, boivent la décoction ou l’utilise pour faire leur toilette intime 1 heure avant les rapports sexuels afin de stimuler la sécrétion vaginale, de parfumer leur vagin dont l’odeur va exciter d’avantage leur mari ou partenaire. C’est une pratique qui se fait au Sénégal, en Guinée et au Mali.

La « Boule noire » : C’est une boule fabriquée à partir de poudre de plantes et notamment le composant principal est le clou de girofle. Les femmes introduisent profondément une boule noire dans le vagin en début d’après-midi. 1 heure avant les rapports sexuels, elles font une toilette intime et elles retirent la boule noire. Cela permet d’augmenter les sécrétions vaginales et parfume le vagin.

Le Miel: On prêterait au miel certaines propriétés dans le traitement des affections gastro-intestinales. Lorsqu’une femme souffre de sécheresse vaginale, 1 heure avant l’acte sexuel, elle introduit du miel dans le vagin pour faciliter la relation sexuelle et diminuer les douleurs dues au frottement.

 Les écorces de Baobab et du lait appelé « Secret de jeu »

Le Baobab aurait des propriétés hydratante, antiinflammatoire et antalgique en utilisation interne (boisson), mais aussi externe (pommade…) avec en plus des vertus cicatrisantes. Les femmes font bouillir des écorces de Baobab qu’elles laissent refroidir. Elles tamisent la décoction obtenue qu’elles mélangent avec du lait frais, de préférence. Elles boivent le mélange 1 heure avant les rapports sexuels ou tous les soirs pour celles qui souffrent de sécheresse vaginale. Selon les femmes, ce mélange stimule la production des sécrétions vaginales et rend agréables les rapports sexuels.

Enfin, vous devez adopter une hygiène de vie saine pour maintenir l’équilibre de votre corps. La pratique de la Songyethnothérapie apporte une réponse positive pour relancer les énergies sexuelles à travers le corps et conserver une complicité avec votre conjoint pour renforcer les liens du mariage .

Si vous désirez prendre part à nos ateliers, n’hésitez pas à nous contacter:

www.haifaplus.com

Vous pourriez également aimer...