bien-être, Féminin Sacré, Lifestyle, Méditation

Je me connecte à ma cosmologie corporelle

Telle une exploratrice débarquée sur une terre récemment découverte, vous allez explorer votre corps grâce à un exercice de méditation Bambaras. Cette méditation très utilisée par les femmes africaines est une pratique de relaxation profonde à l’aide de visualisations. C’est aussi un bon moyen d’entrer en relation avec ses sensations et son corps. Sacralisez 30 minutes pour cet exercice, dans un lieu confortable où vous ne serez pas interrompue. Tamisez la lumière, mettez éventuellement une musique d’ambiance et allongez-vous au sol sur un tapis. Si, en fin de journée, la position allongée sur le dos est inconfortable pour vous, glissez un gros coussin sous vos cuisses pour soulager vos lombaires.

Ma séance de Méditation Bambaras
1/Allongée, les bras le long du corps, paumes tournées vers le ciel, laissez votre corps se déposer au sol en suivant votre respiration, qui se fait de plus en plus lente et profonde. Portez votre attention à votre tête : son poids, sa rondeur, l’empreinte du bombé du crâne dans le sol. Remontez vers le front, lisse ; nulle trace de soucis à cet instant présent. Vos yeux se reposent derrière vos paupières closes. Vous êtes en repos du monde extérieur pour revenir à vous.

2/Sous vos yeux, vos narines se dilatent au gré de votre souffle vital, qui circule librement. Placez votre langue contre les dents du haut et sentez le relâchement dans votre mâchoire. Les oreilles sont attentives à la palette sonore extérieure, mais aussi à votre propre musicalité. Vous êtes à l’écoute de votre symphonie intérieure, unique, belle, sensorielle.

3/Mentalement, visualisez la descente le long de votre nuque, qui est comme un pont suspendu à l’architecture révolutionnaire. Avec l’expiration, descendez dans vos épaules (relâchez-les loin des oreilles et ressentez vos omoplates qui se coulent dans le sol) , le sol, de plus en plus moelleux, accueille votre empreinte corporelle, qui commence à s’esquisser.

4/Portez votre attention sur vos bras, de part et d’autre du corps, lourds dans le sol ; la finesse du poignet, la délicatesse des doigts et la sensorialité des paumes ; une douce chaleur irradie au creux des paumes.

5/Votre poitrine, tel le mouvement des vagues de l’océan, se lève et s’abaisse au fil de votre respiration. Dans votre poitrine, vous sentez votre cœur qui bat : prêtez l’oreille et entendez sa musicalité. Intérieurement, remerciez votre cœur pour ses pulsations de vie, pour l’amour qu’il contient et diffuse.

6/Continuez l’exploration en descendant dans votre ventre : vous rencontrez vos viscères, tous les organes de la digestion, massés par votre respiration grâce à l’action du diaphragme et du plancher pelvien, comme un orchestre parfaitement coordonné. Remerciez votre ventre, ce deuxième cerveau qui digère si humblement les nourritures terrestres, mais aussi les émotions.

7/Rencontrez maintenant votre bassin, visualisez votre Nzuri magique, au cœur de votre féminité : utérus, vagin, périnée. Lieu de vie, d’amour et d’élimination. Notre corps sait instinctivement éliminer tout ce qui n’a plus lieu d’être, il a cette capacité unique à faire peau neuve. Dites-lui merci pour cela : « Merci de participer à ma mue quotidienne. »

8/Enracinée dans votre bassin, descendez le long de vos jambes. Prenez conscience de leur longueur, de leur poids, de leur densité. Vos jambes qui vous portent quotidiennement, la mobilité de la rotule qui offre la fluidité du mouvement ; la finesse de vos chevilles jusqu’à vos pieds ; la sensibilité de la voûte plantaire, le miracle quotidien de la marche, de vous tenir debout. Explorez vos pieds dans leur longueur et leur largeur, l’espace entre vos orteils.

9/Demeurez allongée et savourez ce vaste paysage que vous êtes, vos reliefs, le plaisir d’avoir un corps fonctionnel, la sensation d’être une étoile au sein d’une constellation. Ressentez de la gratitude et de l’amour pour votre corps.

Appréciez ce moment de détente magique et préparez-vous une tisane à base de fleur d’hibiscus et de coquelicot.

Vous pourriez également aimer...